admin 9 janvier 2014

Le charentais Gregg Black à toute vitesse



Malgré la mise en sommeil du Team FMA, le jeune pilote du nord-Charente évoluera bien dans la cour des grands en 2014. Suzuki a, en effet, parié sur lui en endurance et en vitesse.

Cette année, pour le choix de son cadeau, le père Noël n’a pas mégoté. Gregg Black, le jeune pilote charentais a en effet eu l’agréable surprise de trouver deux belles motos au pied de son sapin.

La première est une Suzuki rutilante qu’il aura l’insigne honneur de piloter tout au long de l’année sur les manches du championnat de France Superbike où il défendra les couleurs du Suzuki Junior Team LMS (Le Mans Sud), l’antichambre du SERT (Suzuki Endurance Racing Team), treize fois champion du Monde en endurance sous la férule de Dominique Meilland, le pape des team-managers.

La seconde est une autre Suzuki, dont il partagera les commandes avec Etienne Guittet et Etienne Masson, avec la ferme intention de remporter le titre de champion du Monde d’endurance dans la catégorie Stock. C’est l’objectif fixé par son nouveau team.

« A la rue »

Pilote FMA l’an passé, Gregg Black voulait aller plus loin avec l’assureur des motards, mais la conjoncture ne jouait pas en sa faveur. « Avec la Honda du Team FMA, Mathieu Lussiana, Valentin Debise et moi-même, avons montré que l’on pouvait rivaliser avec les meilleurs. Nous étions un cran en dessous des motos usines et largement au-dessus des motos privées. La seule chose qui nous manquait, c’était du roulage et des courses, analyse le pilote de Hiesse. Cette saison, il nous aurait fallu entrer dans le championnat de France de Superbike. Mais le coût pour le Team, n’était pas le même car il lui fallait une structure spécifique, donc plus lourde. »

Un investissement hors de portée de l’équipe. « Oui, car parallèlement à cela, le Team FMA a perdu une partie de ses partenaires, soit environ 30% de son budget. Il lui fallait donc trouver d’autres fonds pour continuer l’aventure. Au grand dam d’Olivier Bouchet, le team-manager et de Sébastien Charpentier, le directeur sportif, ses hautes instances dirigeantes ont préféré mettre le team en sommeil en attendant des jours meilleurs. C’est ainsi que je me suis retrouvé à la rue. »

L’opportunité Suzuki

Un coup dur dans la carrière du jeune homme qui n’a pas pris le temps de s’apitoyer sur son sort. « Je ne suis pas resté les bras ballants. J’ai eu de nombreux contacts et de belles ouvertures avec une quinzaine de teams. Mais c’est Suzuki qui a eu ma préférence car il était le seul à me proposer un pack complet: un contrat en endurance plus un contrat en vitesse avec le championnat de France Superbike », précise l’intéressé qui avait déjà fait une pige pour le team aux 8h d’Oschersleben, en Allemagne. « Et cela s’était très bien passé. Je connais bien l’équipe et, cerise sur le gâteau, les Suzuki sont équipées de Dunlop. Quand on sait que 90% des pilotes du SERT sont issus du Suzuki junior Team, c’est plutôt motivant et je ne veux vraiment pas passer à côté de telles perspectives », explique Gregg Black, tout heureux de retrouver très vite son nouveau team.

Cap sur l’Espagne

L’an passé, le motard charentais avait participé à deux manches du Championnat de France de Superbike, dont une où il avait réussi à monter sur la troisième marche du podium, sur le circuit du Vigeant). « Cette saison, au sein du team Suzuki, je vais donc faire la saison complète avec une moto qui a terminé 2e du championnat l’an passé avec Julien Da Costa à son guidon. L’enjeu est vraiment de taille », s’enorgueillit-il.

Pour Gregg Black, les premiers tours de roue sont prévus en mars avec une semaine d’entraînement à Aragon et à Albacete (Espagne). Ensuite viendront les différentes manches des deux championnats. Pour le pilote de Hiesse, il ne reste plus qu’à mettre la poignée dans le coin. Il sait très bien le faire.

Lien : http://www.charentelibre.fr/2014/01/09/gregg-black-a-toute-vitesse,1873864.php

Partager sur:
  • Print
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • email
  • del.icio.us
  • MySpace
  • RSS
  • TSR
  • FCC
  • Honda
  • FFM
  • One X
  • HJC
  • SIDI
  • So Good
  • Litha
  • Voltéo
  • SEMC
  • WestSliders
  • Virus
  • 2Ride
  • Harmand
  • HLV16
  • Vvm
  • Delage
    • TSR
    • FCC
    • Honda
    • FFM
    • One X
    • HJC
    • SIDI
    • So Good
    • Litha
    • Voltéo
    • SEMC
    • WestSliders
    • Virus
    • 2Ride
    • Harmand
    • HLV16
    • Vvm
    • Delage