admin 4 mai 2014



Me voici de retour du bol d’or après un week-end fantastique .

Un début de semaine un peu compliqué avec une moto que l’on ne reconnaissait pas par rapport à nos essais pré Bol d’Or. Nous réglons rapidement les petits problèmes et dès le Jeudi matin aux essais libres les temps redescendent, la moto devient de plus en plus facile à piloter.

Pour la séance de qualification je suis 3eme pilote (brassard rouge).
Mes coéquipiers effectuent leur séance avant moi et réalisent tous deux de très bons temps : 1.42 .2 pour Baptiste et 1.41.9 pour Etienne. En ce qui me concerne je réalise le meilleur temps de mon équipe en 1.41.6.
Nous signons le 5eme temps au général et la pôle positon dans notre catégorie superstock.

Les essais de nuit se sont très bien déroulés, nous avons pu rendre la moto facile et agréable à piloter pour la course.

Vendredi la deuxième séance de qualification va bientôt commencer mais la pluie s’est invitée sur le circuit de Magny-cours. Personne n’améliore donc ses temps et notre place sur la grille de départ reste inchangée. Nous sommes tous très satisfaits de ces qualifications.

Samedi matin, je suis nommé par mon team manager Damien Saulnier pour prendre le départ de la course !
Une pluie battante détrempe la piste quelques minutes avant le départ et la pluie continuera de tomber pendant deux bonnes heures.

Je prend le départ confiant, dans ces conditions je me sens à l’aise, je me situe directement à la deuxième place avant de passer troisième derrière les deux motos officiels : Suzuki SERT et la Honda 111.
Je reste troisième en piste pendant plus de 40 minutes, où je creuse l’écart sur les concurrents en réalisant de très bons chronos.

Il y a de nombreuses chutes sur cette piste extrêmement piégeuse (plus de 50 en 1H), j’essais de ne pas prendre trop de risques mais à quelques tours avant la fin de mon relais je suis à mon tour victime d’une chute à la sortie du virage d’Estoril. Je remonte très rapidement sur la moto et termine mon relais à la 4eme place. Les mécaniciens effectuent quelques réparations dues à ma chute.

Le bilan : arcade ouverte, deux dents cassées, une grosse entorse au poignet et un arrêt de 10 minutes au stand.
Je reste déterminé et motivé pour faire du mieux possible malgré la douleur.

Mon équipe décide de me faire repartir dans ces conditions difficiles puisque je suis habitué à cette piste.
Je repars en 24ème position puis je remonte rapidement 14ème. Malgré ma prudence je chute à nouveau sans gravité. Je remonte directement sur la moto et termine les 15 tours de mon relais sans problème.

La piste sèche et mes coéquipiers prennent leurs relais. Nous remontons petit à petit les places sur une piste difficile, pleine de tâches d’humidité pendant toute la nuit.

Je souffre de ma douleur au poignet, j’essais de me conserver au maximum, je reste tout de même dans les meilleurs temps en piste.

Aucune panne mécanique ni erreur de pilotage ne nous arrête pendant notre remontée.
La course se déroule maintenant à merveille malgré les averses et tâches d’humidité.
Au petit matin nous sommes 2eme stock et remontons vite à la tête de notre catégorie.
Aux alentours des 8H du matin nous sommes en tête de notre catégorie superstock mais également 5eme au général.

Notre objectif est atteint il faut maintenant maintenir notre rythme rapide sans commettre d’erreur.

Quelques heures plus tard le malheur de certain fait notre bonheur : le SERT abandonne suivi de la Honda officiel.
A midi nous nous plaçons à une exceptionnel 3ème place avec la pression de rester rapide sans commettre d’erreurs tout en économisant la moto au maximum.

Je prend mon dernier relais à 12H15, un relais qui semble simple mais à mi parcours la pluie s’invite à nouveau, je dois rester concentré et gérer l’écart avec les concurrents. Au final je double mon relais tout en jonglant entre les pneus « sec et pluie ». Mon coéquipier Baptiste Guittet finit cette course avec brio sous la pression des adversaires qui n’ont rien lâché jusqu’à la dernière minute.

Nous terminons donc ce dernière bol d’or sur le circuit nivernais de Magny-cours en 3ème position au général. Une première dans l’histoire, une moto superstock sur le podium général du Bol D’or. Avec également la victoire dans notre catégorie superstock.

Grâce à un team plein de motivation, aucune panne pendant 24H et des coéquipiers qui ont fait un travail parfait nous réalisons cette magnifique performance.

Deux nouvelles coupes à ramener à la maison, surtout beaucoup de souvenirs et un grand sourire de cette course extrêmement difficile à gérer avec cette météo capricieuse.

Après avoir réalisé un podium au 24H du mans en 2010 c’est maintenant au Bol d’or que je le réalise! Très fier et très heureux de vivre ma passion ainsi.

Un grand merci à tous : partenaires, journalistes, famille et amis qui m’ont aidé et suivi tout au long de cette course!

Maintenant place à la prochaine course du championnat de France superbike à Nogaro le 24,25 Mai, toujours plus motivé et déterminé et je croise les doigts pour ramener encore plus de coupes !


Partager sur:
  • Print
  • Google Bookmarks
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • email
  • del.icio.us
  • MySpace
  • RSS
  • SERT
  • Suzuki
  • FFM
  • One X
  • HJC
  • SIDI
  • So Good
  • Litha
  • Voltéo
  • SEMC
  • WestSliders
  • Virus
  • 2Ride
  • Harmand
  • HLV16
  • Vvm
  • Delage
    • SERT
    • Suzuki
    • FFM
    • One X
    • HJC
    • SIDI
    • So Good
    • Litha
    • Voltéo
    • SEMC
    • WestSliders
    • Virus
    • 2Ride
    • Harmand
    • HLV16
    • Vvm
    • Delage